Mode de rémunération

Abacus s’engage à détailler l’ensemble des rétrocessions perçues chaque année.

 

Un système de rémunération aligné sur les intérêts de ses clients.

 

I. Les sources de rémunération du banquier conseil sont multiples en non explicitées :

– Frais de dossiers, d’ouverture de comptes ou de contrats d’assurance-vie, commissions de souscription de produits financiers,

– Frais de tenue de compte, frais de gestion administrative, droits de garde liés à la rémunération de la conservation des actifs,

– Services bancaires divers (assurances, cartes de crédit, emprunt, etc.),

– Frais relatifs aux produits bancaires vendus et rétrocession sur encours, frais de sortie sur certains produits,

– Frais de gestion des produits financiers, commission de surperformance.

– Frais d’arbitrage, de courtage, de virements, etc.

 

II. Proposer un système de rémunération aligné sur les intérêts de ses clients

– Lors de la phase préalable d’audit de la gestion opérée par le passé par les banquiers conseils, Abacus se rémunère intégralement en honoraires au succès au travers d’un pourcentage des montants remboursés.

– Abacus se rémunère au travers de rétrocessions sur droits de garde et frais de gestion des enveloppes fiscales (compte titre, assurance-vie, capitalisation) et rétrocessions sur encours (produits financiers).

– Des forfaits peuvent s’appliquer, en fonction de la charge de travail, de suivi et de la nature de la prestation convenue entre Abacus et le client.